Le Projet Pédagogique


Le Projet Pédagogique

L'Accueil


Accueillir pour la professionnelle des Lapins bleus, c’est accompagner l’enfant, le parents et les frères et sœurs, c’est accompagner la famille dans le processus de séparation. C’est contenir les émotions pour permettre à l’enfant de se sentir en sécurité et aux parents de pouvoir confier leur enfant

Quand ?
Au moment du premier contact lors de l’inscription, lors de l’adaptation, chaque matin et soir, mais aussi au moment des changements de section (passage des petits chez les grands), sur la soirée « bonjour-au-revoir » ou l’équipe prend le temps d’accueillir les nouvelles familles et de dire « au-revoir » aux grands qui sont partis à l’école.

Avec qui ?
Avec l’enfant, avec les parents, les grands parents ou toute personne chargée de prendre en charge l’enfant Mais l’accueil s’étend aussi auprès de tous les partenaires, les stagiaires, les intervenants extérieurs, les fournisseurs…

 ?
Dans la structure mais aussi, à l’extérieur (lors des sorties), dans le jardin et également par téléphone ou mail… c’est à chaque fois que l’on entre en contact !

Aux Lapins bleus, l’accueil c’est….
Se rendre disponible, accompagner la séparation avec empathie pour l’enfant et le parent, ouvrir la relation aux autres professionnelles (pas de relation exclusive), installer un climat de confiance, une convivialité…
C’est écouter, observer, rassurer…

L'Adaptation


C’est une démarche volontaire et progressive de changement des conditions de prise en charge de l’enfant qui a pour objectif de réduire les perturbations liées à ce changement afin de maintenir un maximum d’harmonie et de cohérence dans son nouveau lieu de vie. Cette démarche concerne à la fois l’enfant, sa famille et le personnel de la structure.

L’objectif de l’adaptation, c’est d’accompagner la séparation dans un premier temps tout en préparant l’enfant et le parent à ouvrir la relation avec les autres membres de l’équipe.

« Pour créer un lien de confiance, faisons connaissance »

Quand ?
Le temps d’adaptation se fait progressivement sur un temps de 2 semaines. Il est organisé au moment de l’inscription définitive par la directrice, en lien avec les personnels du groupe concerné.

Le premier rendez-vous d’environ 1/2h permet aux parents de faire connaissance avec la personne référente et de visiter la structure. Il permet le premier recueil d’informations par le personnel et l’organisation du planning de la première semaine d’adaptation.

Les deux rendez-vous suivants, l’enfant vient au multi-accueil accompagné d’un ou de ses deux parents. Les contacts avec la personne référente de l’enfant sont privilégiés : rapprochement ou prise dans les bras pour les bébés, accompagnement sur des espaces de jeux pour les plus grands, toujours en la présence du parent.

Puis l’enfant reste au multi-accueil sans ses parents selon une planification progressive qui s’adapte aux réactions de l’enfant (voir règlement de fonctionnement).

Avec qui ?
La référente principale sera l’interlocutrice privilégiée lors des premiers rendez-vous.  Progressivement, elle ouvrira la référence aux autres membres de l’équipe de la section, pour l’enfant et pour la famille afin de ne pas être dans l’exclusivité


Les temps d’adaptation se font dans la section où l’enfant sera accueilli afin qu’il puisse commencer à se familiariser avec les lieux, les adultes et les enfants. Le parent de son côté pourra également observer son enfant évoluer dans son futur lieu de vie.

Aux Lapins bleus, l’adaptation c’est….
ACCOMPAGNER LA SEPARATION
Ce n’est pas remplacer la relation mère-enfant, mais instaurer une relation à trois : mère-enfant-professionnelle. Le parent ne doit pas se sentir menacé par rapport à sa place auprès de l’enfant, afin que la séparation puisse s’envisager de manière sereine.

La Réference

La notion de référence vient du travail d’Emmi Pickler, un médecin hongrois qui a ouvert une pouponnière et dont le travail sur l’accueil, la prise en charge des enfants et la libre motricité au sein des  lieux d’accueil petite enfance inspirent de nombreux établissements encore aujourd’hui.

La référence c’est la reconnaissance d’un adulte « privilégié » qui prendra en charge l’enfant, lors de son premier accueil, et qui le suivra de manière plus attentive au décours de son accueil aux Lapins bleus.

Quand ?
Au moment de l’adaptation, lors de l’accueil au quotidien, sur les soins individuels (repas des bébés, changes, couchers…) lors des temps de réunions.

Avec qui ?
L’adulte qui aura été identifié dans la section lors du premier accueil dans la structure.
L’adulte référent du groupe des grands à qui la « référence » aura été transmise lors du passage dans la section.

 ?
Dans la section, en sortie à l’extérieur, lors des temps d’échange avec des tiers (médecin de crèche, psychologue, enseignante…)

Aux Lapins bleus, la référence c’est une personne qui porte une attention plus soutenue sur quelques enfants, toujours les mêmes afin de faire un travail d’observation plus pointu. C’est aussi la personne qui, à partir de ces observations, pourra adapter la réponse aux besoins de chaque enfant de manière individualisée

Le Jeu et les Activités

Le jeu libre est l’occupation principale chez l’enfant. On peut appeler « jeu » toute activité dont le seul objectif est le plaisir. Jouer est pour l’enfant une succession d’expériences  qui va lui permettre de se construire et l’amener à tous les apprentissages moteurs et intellectuels. Lorsqu’ un enfant appréhende pour la première fois un hochet : quelle énergie y met-il pour réussir  coordonner tous ses doigts, quelle concentration a un enfant quand il va remplir le seau avec une pelle !

Puis il y aussi les activités dites encadrées ou dirigées. Dans ce cas-là  l’équipe  installe du matériel et propose à l’enfant de participer. Aucun enfant n’est contraint à y prendre part. L’objectif n’est pas le résultat mais la découverte de nouvelles matières, de favoriser la créativité. L’unique objectif étant le plaisir que va prendre l’enfant!

Quand ?
Partout ! Le jeu se vit à tout moment de la journée sauf peut-être quand il dort bien que… A ce moment-là il revit les moments de jeux vécus dans la journée

A tout moment de la journée car tout devient jeux avec l’enfant, même ranger est un jeu chez le jeune enfant (plus tard ce n’est plus le cas !). Pour mettre le couvert, rien de tel que de solliciter l’aide de l’enfant et alors manipuler cuillères et assiettes, est  pour lui un réel plaisir.

Avec qui ?
L’enfant peut jouer avec tous les adultes et enfants qui l’entourent. Mais sans forcément jouer avec lui, l’adulte va créer une ambiance, va permettre à l’enfant de vivre le jeu …

 ?
Partout même dans son lit avant de s’endormir il va jouer avec son doudou, toucher les barreaux de son lit avec ses pieds : cela va lui créer des sensations. Les activités telles la peinture vont être proposées  dans des lieux appropriés : l’espace va être organisé de façon que l’enfant puisse s’y sentir à l’aise, pour un environnement apaisant, clair et pratique.

Aux Lapins bleus, Le jeu et les activités, c’est….
Les enfants passent leur temps à jouer, c’est leur seul « métier » et l’équipe souhaite mettre tout en œuvre  pour leur faciliter leurs conditions de travail ! Ainsi, les professionnelles vont se poser, et par leurs observations au quotidien, elles vont créer un milieu sécure propice aux jeux : seul, par 2, en groupe, avec les professionnelles, l’enfant va vivre sa journée dans le jeu. Mais attention, l’équipe autorise aussi l’enfant à ne pas jouer : le laisser avoir des moments de rêverie, lui permettre de se mettre à l’écart du groupe…

Le Sommeil


Que l’on soit petits ou  grands le sommeil a une place importance dans notre quotidien. Un repos de bonne qualité va favoriser notre état physique mais aussi  le développement  des   fonctions mentales et psychiques, on sait aussi que c’est pendant le sommeil qu’est secrétée l’hormone de croissance.

Alors le sommeil au multi accueil va  souvent être discuté entre parents, professionnels et enfants car entre l’âge de 2 mois et 3 ans (âge approximatif d’arrivée et de départ des enfants en multi accueil) le rythme de sommeil va sans cesse évoluer en même temps que l’enfant va grandir.

Quand
 ?
Tout au long de la journée… car selon son rythme l’enfant peut avoir besoin de repos quel que soit l’heure

Avec qui ?
Tous les professionnels de la structure qui connaissent l’enfant pourront accompagner l’enfant au sommeil, mais aussi ses parents.

 ?
Les enfants vont principalement se reposer dans leur chambre toujours dans le même lit (dans la mesure du possible), mais aussi parfois dans la salle de vie, dans le bureau ou même dans le jardin, installé dans un transat, sur un gros coussin ou dans une poussette…

Aux Lapins bleus, le sommeil c’est….
Une affaire d’individualité dans une collectivité ! Tout le travail des professionnels va être de favoriser le sommeil de chaque enfant, de répondre au besoin de l’enfant mais tout en respectant aussi le sommeil du groupe.

Les Temps de Repas


Les repas ponctuent la journée. C’est un repère pour les enfants. La fonction 1ière du repas est de s’alimenter, mais il représente bien plus encore : acquisition de l’autonomie, éveil des sens, moment de partage…

Quand ?
Le déjeuner et le goûter sont les 2 repas pris aux Lapins Bleus donc de manière générale de 11h à 13h et de 15h30 à 17h. Exceptionnellement, nous pourrons proposer de donner le petit déjeuner aux enfants (par exemple un nourrisson).

Avec qui ?
Avec une professionnelle de la  structure et éventuellement une stagiaire.
Et, surtout en fonction de leur âge, les enfants prennent leur repas avec les copains !

 ?
Les repas se déroulent dans des lieux bien déterminés : un espace repas, délimité par des meubles, qui isolent de l’espace jeu. Selon l’âge, le repas peut être pris, dans les bras, le transat, la chaise à tablette ou dans une chaise traditionnelle.

Aux Lapins bleus, les repas c’est….
… s’alimenter.

… une ambiance propice aux échanges permettant une relation privilégiée entre les professionnels et les enfants. Mais c’est aussi un moment de partage et de convivialité.

… une cuisine sur place, un cuisinier qui prépare au quotidien les menus des enfants, qui, tous les jours, vient dans les sections, passer un moment avec eux. Il fait partie intégrante de l’équipe, Il connait très bien les enfants, leurs habitudes, leurs goûts…

…. des odeurs qui stimulent les papilles des enfants afin de favoriser l’éveil au goût. Des menus élaborés conjointement par le cuisinier et une auxiliaire petite enfance, avec les conseils d’une diététicienne.

Motricité Libre et Autonomie

 
« La motricité libre consiste à laisser libre cours à tous les mouvements spontanés de l’enfant sans les lui enseigner » Ceci est une théorie d’Emmi Pikler, pédiatre hongroise, et désormais intégrée dans la plupart des projets de structures d’accueil de la petite enfance.

Quand ?
La motricité se vit tout au long de la journée

Avec qui ? Avec personne, c’est lui seul justement qui va évoluer, sous le regard bienveillant des professionnels qui vont lui créer un espace sécurisant dans lequel il va évoluer

 ?
Dans tous les lieux de vie de la structure.

Aux Lapins bleus, la motricité c’est :
permettre à l’enfant de se mouvoir à son rythme, sans que l’adulte intervienne et l’installe  dans une position que l’enfant ne serait acquérir par ses propres moyens. Les professionnels vont être présents pour aménager l’espace afin de permettre à l’enfant de bouger en toute sécurité

« Nous n’avons rien à enseigner dans la motricité de l’enfant » Agnès Szanto psychologue

Les Temps Intermédiaires


Les temps intermédiaires sont les moments situés entre deux activités principales de la journée à la crèche.

Chacun de ces moments de transition étant une activité en soi, il est par conséquent intégré en tant que tel dans le déroulement de la journée.

Les temps intermédiaires sont souvent considérés par l’adulte comme secondaires par rapport à d’autres activités plus conséquentes, nécessaires ou valorisantes.

L’enfant qui lui ne hiérarchise pas les activités va les aborder avec la même intensité au fur à mesure de la journée. Pour lui tout est intéressant et se prête à de nouvelles découvertes.

Quand et où ?

  • Les moments passés dans le hall d’entrée à se préparer pour sortir (ou lorsque l’on rentre de l’extérieur)
  • Les temps dans la salle de change (avant le repas pour se laver les mains, pour se préparer à la sieste, au lever de sieste pour s’habiller, dans la journée, lors des changes ou pauses toilettes…)
  • Les moments d’accueil des enfants le matin et le soir
  • Le temps intermédiaire du midi (entre 12h et 14h) transition entre les repas et les temps de sieste, temps de relais dans l’équipe de professionnelles.

Avec qui ?
Dans le groupe d’enfants, dans sa totalité ou en demi-groupe, voir par 2 à 3 enfants selon les moments.
Avec un ou deux membres du personnel, et parfois des bénévoles (mamies et papy dans le cadre de la préparation pour une sortie intergénérationnelle)

Aux Lapins bleus, Les temps intermédiaires, ce sont ….
… des moments privilégiés dans la relation adulte-enfant auxquels nous portons toute notre attention
… des moments de transition qui servent de lien entre deux lieux différents, entre des partenaires de jeux différents, entre des professionnelles qui se relaient

Plus ces moments seront réfléchis, organisés et planifiés, plus ils seront vécus en harmonie, tant pour les enfants que les adultes.

Acquisition de la Propreté - Changes


En cours d’écriture…

Activités Intergénérationnelles : Projet Meli-Mel'Age

 

Le projet Méli Mel’Âge c’est aller à la rencontre de nos voisins, créer du lien entre les différentes générations qui entourent la structure. Cela peut être avec les papys et mamies du quartier mais aussi ceux de la maison de retraite ou encore nos voisins de la résidence Koria (structure ADAPEI : Association départementale des amis et parents de personnes handicapées mentales)

« Pas une révolution, juste un quotidien un peu différent qui crée des liens, ose des rencontres »


Quand ?
Le projet sur toute une année avec des moments forts de rencontre : déco des sapins de Noël, Chasse aux œufs mais aussi  au quotidien lors de rencontres impromptues quand nous sommes dans le jardin et que nos voisins papys et mamies passent dans l’allée.

 ?
Les rencontres peuvent avoir lieu dans nos locaux  ,dans l’EPHAD, dans le jardin de Koria ou bien dans des lieux neutres : la ferme, un parc, l’Erdurière….

Aux Lapins bleus, l’intergénérationnel c’est : créer du lien entre enfants, personnes âgées, professionnels. L’intergénérationnel c’est « Se sentir valorisé, contribuer à l’épanouissement de l’être humain. Ce sont des ingrédients pour une bonne santé autant mentale que physique. » Sophie Moreau (animatrice intergénérationnelle qui a lancé le projet).

Sorties

Les sorties aux Lapins Bleus sont une ouverture sur l’extérieur, un moment privilégié entre l’équipe et les enfants. C’est aller à la rencontre des autres, c’est autant d’expériences qui les aideront à grandir !


Quand ?
A tout moment de l’année, en général le matin    .

Avec qui ?
Avec les enfants petits et grands, les adultes professionnels stagiaires, parents et papys ou mamies du quartier..
Ce peut être à pieds, avec les transports en commun, le bus des Lapins Bleus

 ?

Autour  du multi accueil, sur la commune, dans les alentours de Couëron et parfois encore  plus loin… dans les lieux publiques, le marché, la médiathèque, Concord’Anes, la Ludothèque, l’Erdurière…
          

La Pédagogie Montessori

En cours d’écriture…

La Bientraitance


En cours d’écriture…

Share This